Pour signaler une disparition

18 octobre 2013
Survol de ce qu’il ne faut pas rater au festival Phénomena 2013

EN BREF: Festival Phénoména
mamereetaithipster.com/2013/10/18/en-bref-festival-phenomena
par Myriam Daguzan-Bernier

Chaque année, ce festival me titille, mais tombe toujours dans un moment où je suis dans le jus comme jamais. Je ne peux pas y aller, mais je tiens tout de même à vous en glisser un mot.

C’est quoi Phénoména? C’est un festival multidisciplinaire (anciennement Festival Voix d’Amérique) où vous retrouvez théâtre, performance, musique, cabaret et bien d’autres éléments éclectiques qui font sa beauté et son charme.

[...]

Et maintenant, survol de ce qu’il ne faut pas rater:

[...]

Pourquoi signaler une disparition? (Collectif Pourquoi jamais)

« Nuit froide d’octobre. Ruelle sombre. Tout au fond, une cabine téléphonique sortie d’une autre époque d’où s’élève une sonnerie persistante. Comme dans un scénario de mauvais film, vous répondez à l’appel; après hésitation, vous avancez dans l’obscurité pour décrocher le combiné. À l’autre bout du fil, une voix enthousiaste, incongrue dans cette atmosphère sinistre… Avec l’aide d’un système téléphonique interactif, vous êtes invité-es à déclarer la disparition d’une femme que vous auriez connue, imaginée, rêvée, oubliée. »

Fait penser au projet de Sophie Calle qui, dans une installation téléphonique à Paris sur un pont, appelait sur ce téléphone que les passants décrochaient.

[...]

Fichier attachéTaille
phenomena20131.pdf362.77 Ko